HISTOIRE DE LA PAROISSE


LA NOUVELLE PAROISSE "SAINT BENOIT DES LANDES" a été fondée par Mgr François GARNIER le 28 septembre 1997 à AIZENAY
Cette paroisse reprend en grande partie le « bassin de vie » d’Aizenay. Un bassin de vie prend en compte les différents déplacements des populations et détermine les bourgs attractifs.
Cette paroisse aux six clochers est mise sous la protection de St BENOÎT « patriarche des moines d’occident », proclamé patron de l’Europe par le pape Paul VI. Les « Landes » rappellent les terres incultes de l’origine dont le souvenir reste à Grand’Landes.

Né en Ombrie (Italie), vers 480, dans une famille chrétienne de noblesse provinciale, Benoît abandonne ses études pour se jeter dans la solitude et la prière. Après avoir mené une vie érémitique puis cénobitique à Subiaco (Latium), il fonde, en 529, l’abbaye du mont Cassin. En 534, il rédige une Règle de Vie qui deviendra la base de tout le monachisme d’Occident. Chef d’œuvre d’harmonie entre le spirituel et le temporel, la prière et le travail manuel, cette Règle d’Or a fait germer une société nouvelle et n’a cessé au cours des siècles de faire progresser la vie chrétienne en Europe.
La paroisse St Benoît des Landes est siège du nouveau doyenné AIZENAY-POIRE-PALLUAU avec la paroisse St Pierre des Genêts (Poiré sur Vie) et St Luc des Rivières (Lucs sur Boulogne)

ORGANISATION DE LA PAROISSE

Le Doyenné d'AIZENAY